© 2023 by Echange Nord Sud. Proudly created with Wix.com

Valorisation de la forêt de Mahon

Ce projet a été conçu en lien étroit avec les populations locales pour répondre à leurs besoins.

Plusieurs constats sont à l'origine de ce projet :

  • 30.000 ha de cette forêt transformés chaque année en charbon de bois (pour la cuisson des aliments correspondent à plus de la moitié de la production du Sénégal ;

  • les feux de brousse qui s'ajoutent à cette destruction massive des essences (dont certaines mettent des décennies à se reproduire) mettent en péril un système écologique déjà extrêmement fragile ;

  • les femmes et les fillettes, à qui incombe la tâche de ramassage du bois, parcourent des distances de plus en plus importantes pour se rendre dans des zones isolées et dangereuses s'exposant ainsi aux agressions et même aux viols ; elles ont très peu de temps disponible pour se livrer à des activités lucratives qui leur permettraient d'améliorer le quotidien des familles.

C'est ainsi, qu'en juillet 2010, l'A.S.P.D.R. (Association de Solidarité Pour le Développement Rural) de Kolda au Sénégal, en partenariat avec l'association Echange Nord-Sud en France, ont entrepris d'accompagner les communautés rurales de Dioulacolon dans la gestion de la forêt de Mahon, par le biais de la coopération décentralisée et sur financement du Conseil Régional d'Aquitaine, .

Il s'agit de contribuer à la préservation et la gestion durable et participative des ressources naturelles du massif forestier par :

  • la sensibilisation des populations riveraines

  • la lutte contre les feux de brousse

  • la promotion de technologies adaptées d'économie d'énergie

  • le reboisement

Actions concrètes menées sur le terrain

La formation des menuisiers bois et menuisiers-métalliques, décrite plus haut, permet de créer une expertise locale en techniques de confection et de vulgarisation de fours solaires et poêles économes d'énergie en substitution/économie du bois d'énergie.

 

Cette expertise locale, capable de confectionner et de vulgariser des prototypes adaptés (aux différentes formes de  marmites) et bon marché, contribue à introduire des alternatives fiables et viables aux prélèvements abusifs de bois d'énergie dans la forêt de Mahon et à réduire ainsi l'impact des activités de déboisement et leurs conséquences sur l'environnement et la vie des communautés riveraines.

De nombreux outils simples, tels que pelles, râteaux, piques, pulvérisateurs, ont été distribués pour que les villageois  puissent prévenir et éteindre les incendies dès leurs départs afin de protéger la forêt des grands feux de brousse.

 

Incitation des chefs de village et des Présidents de Communautés rurales à créer des comités de vigilance capables d'expliquer l'intérêt de protéger cette forêt, mais ayant aussi l'autorité déléguée par l'Inspecteur des Eaux et Forêts pour    dresser des contraventions.

 

Un travail de reboisement entrepris par les Inspecteurs des Eaux et Forêts en collaboration avec les populations par des arbustes de type "anacardier" efficace dans la réalisation de pare-feux qui constituent des barrières à la propagation des feux de brousse.

Les noix de cajou, proviennent du fruit de l'anacardier ; les fours solaires pourront être utilisés pour sécher ces noix destinées à l'exportation.

 

Ce travail de reboisement a trouvé un relais quasi naturel auprès des Eclaireurs de Kolda qui ont organisé des opérations de reboisement lors de leurs camps.

Ce projet est enfin terminé. Son financement aura été entièrement ciblé dans des opérations concrètes, utiles et visibles et non dans des frais de fonctionnement.

 

L'aide à la réalisation du projet "fours solaires et poêles économes" a permis à ENS de jouer un rôle de médiateur pour que le dialogue soit renoué entre l'Office des Eaux et Forêts, les menuisiers et la Chambre régionale des métiers.

 

Plusieurs missions d'audit ont été programmées pour s'assurer que les fonds confiés par le Conseil Régional d'Aquitaine avaient été bien fléchés sur les objectifs préalablement fixés par consensus des deux partenaires.

 

  soutenez-nous

  newsletter