© 2023 by Echange Nord Sud. Proudly created with Wix.com

 

En direction du Sénégal, Echange Nord Sud a organisé ces dernières années :

La collecte et l'expédition de dons ciblés :

  • petit matériel médical et de puériculture

  • équipement médical lourd (bloc opératoire, matériel de radioscopie)

  • matériel pédagogique

  • ouvrages scolaires

  • ordinateurs

  • divers équipements d'aide au développement agricole

  • vêtements

  • autres fournitures diverses selon les besoins des localités

 

Plusieurs missions d'échanges d'expérience au Sénégal et en France (formation professionnelle, séjour de consultations  bénévoles d'un opthalmologue, incitation à l'industrialisation de la culture de mangues, à l'installation d'éoliennes…).

 

Des audits périodiques afin de s'assurer que les dons expédiés par containers sont bien parvenus aux destinataires désignés ; ces audits parachèvent un travail rigoureux de traçabilité mis en place dès le départ du matériel.

Sénégal

ENS a concentré ses actions par une aide au développement, un soutien aux projets locaux, dans la région de Kolda, région de l'extrême Sud du Sénégal, partiellement isolée du reste du pays et enclavée entre la Gambie et les deux Guinées. Malgré un riche potentiel (forêts, fleuves, élevage, apiculture, pisciculture, arbres fruitiers –notamment manguiers–) cette région est vraiment démunie et n'arrive pas à décoller. La très faible infrastructure routière (pas de route entre les différentes communautés rurales souvent éloignées de plusieurs dizaines de kilomètres de la ville de Kolda) et l'absence de liaison aérienne avec le reste du pays constituent un handicap majeur pour le développement économique de cette région. A cela s'ajoutent le manque de semences adaptées aux conditions agro-écologiques, le manque d'engrais, le sous-équipement agricole, le manque de maîtrise de l'eau, les faibles capacités techniques et organisationnelles.

 

Par ailleurs, les indicateurs sociaux et sanitaires de la région de Kolda sont les plus bas du pays, en particulier à cause des maladies microbiennes et parasitaires, mais aussi du manque de structures et de personnel de santé. Par exemple, les districts de Dabo, Mampatim et Bonconto représentent 70.000 habitants environ et ne bénéficient que de trois infirmiers... Ceci explique une grande mortalité de femmes en couche et d'enfants en bas âge par malnutrition et affections non traitées. La région avait érigé un hôpital tout neuf qui ne demandait qu'à être équipé. Des lits récupérés à l'hôpital de Libourne ont permis d'ouvrir la salle de pédiatrie. Six médecins ont été recrutés pour 130 lits.

Des parrainages d'élèves d'école primaire leur assurant l'opportunité de pouvoir suivre leur scolarité au plus loin de leurs capacités ; les 20 € mensuels servent pour une part aux besoins de l'enfant, une part est remise à l'association des parents d'élèves, une autre part est destinée à des projets gérés par l'association partenaire au bénéfice de toute la collectivité.

La région de Kolda est riche en ressources naturelles grâce à sa forêt. Malheureusement, la coupe illégale et les feux de brousse réduisent cecs biens précieux. ENS a souhaité contribuer par ce projet à la mise ne place de la protection et de la gestion de la forêt de Mahon.

Création d'une vallée maraîchère

Pour mettre en place une agriculture vivrière, l'accès à l'eau est un point critique. C'est pour cela que l'association Echange Nord Sud, avec le soutient du PAPIL (Programme d'Appui à la Petite Irrigation Locale), à mis en place un seuil déversant dans la localité de Sibéré Koyo, permettant ainsi une irrigation régulière des cultures.

Fours solaires et poêles économes

Pour leurs besoins quotidien, les habitants de Kolda coupent illégalement le bois de la forêt de Mahon, entrainant ainsi un déboisement important. Pour parer à ce problème, les fours solaires et les poêles économes semblent être une solution possible.

Les potagers scolaires sont la solution que nous avons mis en place avec notre partenaire pour résoudre le problème des repas du midi pour les enfants.

Par de petites actions locales, on peut rapidement améliorer le quotidien de nombreuses populations. C'est avec cette croyance qu'Echange Nord Sud mène ses actions sur le terrain.

Depuis 2010, une collaboration s'est progressivement formée avec les Eclaireurs de Kolda. Ils sont aujourd'hui nos partenaires principaux dans la région.

Des enfants et adolescents ont participé en juillet 2010 et juillet 2011 à un échange culturel et sportif organisé par les éclaireurs de Kolda (jeunes de 10 à 25 ans), entre Kolda et Seydiou.

Please reload

  soutenez-nous

  newsletter