© 2023 by Echange Nord Sud. Proudly created with Wix.com

Festival de films ALIMENTERRE

La campagne ALIMENTERRE contribue à promouvoir le droit à l'alimentation et à la souveraineté alimentaire. Face à ces enjeux mondialisés, mettre en débat les questions agricoles et alimentaires au sein de notre société est indispensable, en donnant aussi la parole aux populations du sud. Elle est coordonnée par le CFSI (Comité Français pour la Solidarité Internationale), et soutenue par l'Agence Française pour le Développement ainsi que par la Fondation Léa Nature, est mise en oeuvre en France, en Europe, en Amérique et en Afrique.

 

Organisé chaque année du 15 octobre au 30 novembre, le Festival de films ALIMENTERRE est l'évènement national de la campagne. Tous les ans, cinq à sept films communs à tous sont sélectionnés. Ils traitent des enjeux agricoles et mondiaux. Pour chaque organisateur, le Festival consiste en la création d'une programmation régionale ou locale. Chaque projection est suivie d'un débat ouvert, voire contradictoire, impliquant la mobilisation d'au moins deux intervenants et une participation forte du public. 

 

La manifestation s'adresse à tout public se posant des questions sur les enjeux agricoles et alimentaires. Les séances sont organisées en cinémas ou salles municipales, bien situés et bien identifiés du public. Les lycéens de l'enseignement général ou agricole et les étudiants constituent le second public privilégié. Le Festival s'invite alors dans les salles de classes ou donne l'occasion de séances dédiées en cinéma. C'est une opportunité pour élaborer une animation pédagogique plus complète.

Echange Nord Sud participe en France à la campagne Alimenterre depuis 2011. Elle est aussi devenue porteuse du projet Collectif Alimenterre 33 depuis mars 2012 et référent régional au sein du Conseil d'administration du Radsi  depuis mars 2013.

Nous voulons que le Festival de films ALIMENTERRE soit un temps fort de communication avec nos deux partenaires du Sud, le Sénégal et le Burkina Faso, mais aussi entre eux, afin que chacun puisse s'enrichir de l'autre. Nous proposons ainsi de synchroniser des projections-débats dans ces trois régions par skype entre public du sud et du nord mais aussi sud-sud.

Ces temps seront aussi l'occasion de faire comprendre au public du nord notre implication aux côtés de ces deux régions du sud mais aussi au public du sud notre démarche et nos difficultés à mobiliser. Montrer au public français que ses décisions de consommateur peuvent avoir un impact direct dans le sud; montrer au public africain les dérives de notre système qu'ils jalousent et essaient de copier. Créer du lien entre les différents publics. Eduquer les plus jeunes au goût mais aussi à consommer autrement, à consommer citoyen.

En 2013, les Eclaireurs de Kolda, nos partenaires au Sénégal, nous demandaient de mettre la priorité sur la création de potagers scolaires et le plaidoyer pour le respect de l'environnement et la consommation de fruits et légumes auprès du public scolaire.

Le festival et la campagne ALIMENTERRE nous ont paru être des outils appropriés pour les soutenir dans ces projets.

En 2013, nous avons ainsi réalisé 13 projections au Sénégal pour un total de 7 160 participants.

En 2014, ce sont 53 projections qui ont pu être menées au Sénégal.

ENS a également étendu sa zone d'action au Burkina Faso avec18 projections.

Organiser des projections chez nos partenaires du sud, demande de gros moyens logistiques... à partir de 2015, faute de soutiens financiers, en particulier du CFSI, nous avons cessé nos projections au Sénégal et au Burkina Faso.

  soutenez-nous

  newsletter